RocketTheme Joomla Templates
Accueil
20eme anniversaire du don des Frères à Tibhirine - 15 et 16 avril 2016 PDF Imprimer Envoyer

 

 

En cette année du 20ème anniversaire du don des Frères, le pèlerinage diocésain d’Alger à Tibhirine a rassemblé, le 16 avril, plus de 200 personnes montées en cars depuis la maison diocésaine. Aux résidents en Algérie, avaient pu se joindre des personnes des familles des Frères et quelques abbés cisterciens trappistes venus de France ou d’ailleurs.

Dès leur arrivée, les participants se rendirent au cimetière pour se recueillir, prier et écouter la lecture du testament de Père Christian, lu par le Père Jean Marie Lassausse.La journée sur place  a été un moment exceptionnel d’émotion, de prière, de fraternité et de joie dans l’espérance. Ce n’étaient pas des morts qui étaient commémorés, mais un message d’espoir bien vivant 20 ans après.

Puis, l’Eucharistie fut concélébrée dans la chapelle archi-comble par les nombreux prêtres présents dont Mgr Desfarges, évêque de Constantine et chargé temporairement du diocèse d’Alger, Mgr Teissier, archevêque émérite d’Alger, Monseigneur Vesco, l’évêque d’Oran, et Dom Eamon, abbé général OCSO, supérieur des Trappistes.

L’’homélie fut donnée par Dom André Barbeau, ancien abbé d’Aiguebelle, venu du Canada (lire l’homélie). Et c’est en Français et en Arabe que l’assemblée a entonné le chant d’Envoi  « Que ma bouche chante ta louange ! ».

Le pique-nique, sous le soleil, fut l’occasion de nombreuses rencontres chaleureuses entre participants de toutes origines mais aussi avec des voisins algériens familiers des Frères. Beaucoup de retrouvailles émues entre membres des familles ou moines et tous ces ami(e)s.

Introduite par le Père Jean Marie Lassausse, ce fut ensuite dans la chapelle, une conférence à deux voix centrée sur la paix et le respect de l’Autre avec Mgr Teissier et le Cheikh Bentounès, de la confrérie soufie Alawiyya. A ces deux voix inspirées, succédèrent deux chants, toujours dans la chapelle : un chant soufi sur la paix puis le Notre Père en arabe, émouvante et magnifique conclusion de cette journée d'amitié fraternelle, au-delà des différences, autour du message des moines de Tibhirine.

 

 

La veille, plusieurs membres des familles avaient déjà pu monter au monastère.

Accueillis vers 10 heures au monastère de Tibhirine, le groupe des familles auquel se sont joints des membres des communautés en lien étroit avec le monastère s’est retrouvé au cimetière avec le wali de Médéa et les autorités algériennes locales.  Après s’être recueilli et avoir écouté la lecture du Testament de Frère Christian dite à deux voix par le Père Jean Marie Lassausse et le Père Thomas, postulateur de la Cause des 19 religieux, un café a été partagé dans le réfectoire des moines.

Après le départ  des autorités, Monseigneur Teissier et le Père Jean-Marie présidèrent la messe dans la belle petite chapelle du monastère, construite dans un ancien chai. Moment privilégié de communion avec la communauté de Tibhirine et l’œuvre continuée par le Père Jean-Marie et ceux qui se sont succédés avant Frédéric (bénévole résidant à Tibhirine depuis près de 2 ans)  pour l’aider et maintenir les liens avec le village.

La visite du monastère permit à chacun de resituer la vie et l’œuvre des moines dans cet environnement superbe, dominé par la statue de la Vierge enceinte de Notre Dame d’Afrique et face aux  contreforts de l’Atlas.

L’ensemble du groupe a pu échanger longuement avec Monseigneur Teissier et le père Jean-Marie Lassausse pour évoquer ces dernières années au monastère et la situation actuelle, mais aussi avec le Père Thomas, postulateur de la cause de béatification des 19 religieux ayant donné leur vie en Algérie pendant la période 1994-1996.

La soirée permit de faire connaissance ou de renouer avec des villageois de Tibhirine réunis au monastère autour d’un couscous remarquablement cuisiné.

La nuit est alors descendue sur ce bout de terre. Le Prince de la Paix était bien présent et veillait sur les hôtes, avant que le monastère n’accueille le samedi le pèlerinage diocésain et ses deux cents participants pour le 20ème anniversaire de la mort des moines


Pour revivre avec Frère Thomas les belles journées du 14 au 17 avril 2016 et voir que l'esprit de Tibhirine est à l'oeuvre....lire le compte-rendu

 

.