Vous êtes ici...

au fil liturgie vendredi saint 2013Michée avait dit  Il sera lui-même la PAIX ! Nous l’avons vu et entendu en ces heures dernières :

  • Ceux-là, laissez les partir
  • Remets ton épée au fourreau
  • Ma royauté n’est pas de ce monde : j’aurais des gardes qui…

Et voilà, la PAIX est morte.

Quand je dis la Paix, c’est la guerre qu’ils comprennent ! Is 59, 8
Le chemin de la Paix, ils ne l’ont pas connu. Rm 3, 17

Regardons bien… cette paix crucifiée, écartelée :

  • […] Elle évoque Isaïe et le poème du SERVITEUR.  Le châtiment qui nous obtient la PAIX est tombé sur lui, et c’est par ses blessures que nous sommes guéris .
  • Elle évoque Syméon au berceau de l’enfant. Tu peux laisser ton serviteur s’en aller dans la PAIX !
  • Le CORAN : Que la PAIX soit sur vous parce que vous avez été CONSTANTS  (Sourate 13, 24).
  • Elle fait RESURGIR en nous les ultimes paroles entendues ces dernières heures : Je vous laisse la PAIX, je vous donne ma PAIX. Ce n’est pas à la manière du monde que je la donne.

 Une royauté qui n’est pas de ce monde.
Une PAIX qui n’est pas de ce monde.
Je vous ai dit cela pour qu’en moi vous ayez la PAIX. En ce monde, vous faîtes ‘expérience de l’adversité. Mais soyez pleins d’assurance, j’ai vaincu le monde.
La Paix habitait ce cœur…mais ce cœur est ouvert ; à nous d’y habiter.
Des hommes qui ne sont pas de ce monde (mais dans le monde). Folie de la Croix, folie de la Vie. Non, elle n’est pas morte, elle VIT : un souffle nouveau.
MARIE : chante la Paix qui transperce ton âme !
Les fausses paix meurent ici. Celles de nos armistices, de nos lâchetés complices, de nos équilibres précaires, factices. Voici la PAIX autrement… 

F. Christian, extraits de l'homélie pour le vendredi saint, le 28 mars 1986

0
0
0
s2smodern