26 Mars 2020

Bonjour,

Je ne peux pas laisser passer cette date sans donner quelques nouvelles et d'abord nous joindre à la pensée et à la prière de chacun.
Nous sommes donc bien encore plus en communion de prière avec chacun, familles et proches, des Bienheureux.
Nous demandons que leur attention à ce Pays continue dans cette période difficile
- sur le plan sanitaire, comme un peu partout bien sûr, mais dans un manque d'informations qui engendre les rumeurs, ce qui est toujours mauvais.
- sur le plan économique quand la chute du prix du pétrole réduit l'action sociale du pays.
- sur le plan politique quand le Hirak reste dans les coeurs même si la raison a arrêté les marches. Le jeunesse a vraiment soif d'à-venir!
 
 Ici à Tibhirine, lorsqu'il était encore temps de partir en France, nous avons tous fait le choix de rester en pleine connaissance de la pauvreté hospitalière ...
Depuis 10 jours maintenant, il n'y a plus de visites et, seuls avec Youssef et Samir, nous apprécions ce temps de calme qui nous est offert ...
Toutes les visites de l'étranger se sont annulées.
 
Les choses en retard à faire ne manquent pas et au jardin, c'est la pleine activité d'autant qu'une petite pluie est enfin au rendez-vous.
 
Sr Brigitte est allée aider à la Maison de Retraite St Augustin à Alger. ... Les mesures de confinement en ville font qu'on ne sait quand nous la reverrons !
 
Conscients de notre chance d'avoir un large domaine où nous occuper, nous avons cependant conscience des difficultés actuelles que les uns et les autres et particulièrement dans les familles nombreuses ou dans les logements exigus, vous vivez.
 
Nous confions tout cela à nos bienheureux, à Marie ND de Tibhirine et à la communion de prière entre nous.
Meilleurs sentiments et union de prière,
fr yves.
 

Mercredi 18 mars 2020

Ca y est, hier soir nous avons pris la décision de fermer les visites ... et en même temps le Président Algérien annonçait à la TV des mesures de reduction de rassemblement, donc nous sommes sur la même longueur d'onde...

Il nous faut nous habituer à un autre rythme pendant un moment, mais il y a suffisamment de mauvaises herbes et d'autres choses à faire que nous ne nous ennuierons pas....

Devant ce qui nous parait parfois encore inimaginable, seule la prière peut nous maintenir debout et porteurs d'espérance pour le monde.

Bon courage pour cette période qui ne doit être facile pour personne.

Union de prière, sous la protection des Bienheureux et de N D de Tibhirine.

Fr. Yves

 

Pour en savoir plus :