Pas de traduction pour ce texte.

meditation assekrem

*** L’histoire des religions nous dit que la personne humaine depuis toujours « a cherché Dieu ! »
Souvent nous entendons dire ou nous-mêmes sommes tentés de dire :
-----> ‘JE NE CROIS PAS EN DIEU !’

Le problème surtout, ce n’est pas de croire ou ne pas croire en Dieu, mais de croire que :
-----> ‘C’EST DIEU QUI CROIT EN L’HUMANITÉ !’

Oui, voilà la ‘’Bonne Nouvelle’’ a croire : Dieu compte sur nous !... Son amour est totalement gratuit et ne nous demande rien en échange. De nous dépend de Lui ouvrir ou non la porte… qu’Il  compte ou qu’Il ne compte pas dans notre vie… qu’Il soit Quelqu’un important ou non…  d’ailleurs c’est le Drame de l’Humanité dès ses origines comme l’explique très bien la Bible dans la genèse : « … où es-tu ? – j’ai pris peur car j’étais nu, et je me suis caché. » (3,9-10). En fait, le problème réside en voir quelle image nous avons de Dieu (Père ou Juge ; Tendresse ou Châtiment ; Immense joie ou la Peur etc.). L’évangile de Jean explique ce drame avec cette terrible sentence : « Il est venu chez lui, et les siens ne l’ont pas accueilli. » (1,11).Drame des origines de l’humanité, drame d’aujourd’hui ! La question s’impose : Quel Dieu attendons nous en ce Noël ?

*** Les’ Mystiques’ et les gens en ‘quête de Spiritualité’, bien vite ont eu l’intuition que le bonheur de la personne humaine dépend de l’accueil que nous faisons ou nous laissons de faire à cet ‘Amour Gratuit qui nous est offert ‘, et, ainsi, se sont laissé fasciner et se sont mis en chemin… ainsi, par ex. ce mystique musulman quand il nous explique son parcours : « J’ai cherché Dieu pendant toute ma vie, puis je me suis aperçu qu’il m’attendait ». Ou cet autre mystique chrétien qui fait le même constat : « Dieu, en voyant que nous n’allons pas à sa rencontre, c’est bien Lui qui vient à nous… plus encore, Lui, s’est donné à nous…non par leurs raisonnements sinon par l’Amour »( Tomas Merton). Et, à nouveau nous pouvons nous demander : Quel Dieu attendons en ce Noël ?

*** J’aime raconter toujours l’exemple d’une Personne ; une Anecdote ; une Parabole ou un Conte pour mieux exprimer ce que je veux dire…eh bien, aujourd’hui je vais vous parler d’une personne qui m’a marquée à feu et de laquelle je me considère disciple, je vous parle de Charles de Foucauld de qui ce 1er décembre nous venons de commencer le ‘Centenaire de sa mort’. Quelle est son histoire ? Quelle est l’image que lui a eu de Dieu ?... Homme d’une jeunesse légère, un bon jour il se laisse rencontrer par Dieu. En lisant la Parabole du Bon Pasteur qui court derrière la brebis perdue (Luc 15, 3-7), il exclame : «… c’est bien mon histoire, ô mon Dieu, c’est toi qui m’a cherché, recherché, rencontré, qui m’a amené à nouveau à la maison… que je suis heureux! Que ma destinée est enivrante!...enivré de votre amour !… ». Et de tout son cœur il laisse monter cette prière : « faites que je deviens un fou de Votre Amour ! ». Et, il écrira à l’un de ses amis : « J’ai perdu mon cœur pour ce Jésus de Nazareth crucifié il y a 1900 ans et je passe ma vie à chercher à l’imiter autant que le peut ma faiblesse ».

*** Il est donc évident que le problème n’est plus de si je ‘’ crois ou non en Dieu ‘’ mais de croire en vérité : ‘’ Qu’il croit en moi ‘’et, qu’il m’aime d’un amour sans conditions, jusqu’à l’extrême de ‘’se perdre’’ pour moi !

-------------------------> Ce Noël : Je vais donner la taille et être capable d’accueillir cet amour incroyablement gratuit ? Cet amour capable de transformer les points cardinaux de toute religion, et de toutes mes convictions et certitudes ? Accueillir l’Infinie Tendresse de Dieu qui a prit Chair Humaine, Divinement Humaine ?

BON NOËL DE TOUT MON CŒUR !

Frère VENTURA (Petit Frère de Jésus, ...qui devait faire partie de la "relève" à Tibhirine en 1998) à l'Assekrem