Vous êtes ici...

au fil liturgie avent 1Ah, si tu déchirais les cieux, si tu descendais… (Is 63,19) […]

Tu es notre Père ! Viens renouveler l’Alliance de l’argile et de l’eau vive. […]

« Ce monde qui tout entier est nuit », disait la tradition juive. […]

Parce que le monde est nuit, la tentation est d’y passer en dormant, de supprimer le voyage, de ne plus croire à l’œuvre, à la lumière. Perpétuellement, le Peuple de Dieu est invité au départ, à l’exode, au voyage. Et cet appel est une lumière, un feu qui marche devant, la nuit. Cet appel est une Parole, un verbe de Dieu qui est lumière venant en ce monde. […]

La vigilance que Jésus recommande, est-ce en fin de compte d’attendre la mort… On aura passé sa vie à attendre : de grandir, un succès aux examens, de l’avancement, des fins de mois, la retraite… On attend la mort.

Mais à quoi servirait-il de veiller si c’est simplement pour attendre le sommeil ?, et de veiller la nuit, par dessus le marché, c’est à dire quand l’envie vous prend du sommeil !

Jésus […] se présente comme le Jour qui prend la relève de la nuit, la Lumière venant dans les ténèbres. Une nuit, la barque des disciples sera dans la tempête. Jésus vient à la quatrième veille de la nuit. Et tout se calme. Mieux, c’est vraiment de nuit qu’il est né… et pour l’accueillir, il y aura ces bergers qui, la nuit, veillaient nous dit Luc (Lc 2,8). Il vient de nuit, […] comme l’époux, car les noces, c’est la nuit. Mais l’époux appelle un cortège de lumière. Chacune de nos lampes peut continuer à signifier dans la nuit du monde, la certitude du jour, déjà là comme des fiançailles. Quand Jésus meurt, les ténèbres s’étendent. Quand il reviendra, de nuit, il n’y en aura plus.

L’Avent, c’est cette vigilance dans la nuit, ce cri vers le voyageur qui a fréquenté notre exil et partagé notre exode : reviens !

L’Avent, c’est aussi le compagnonnage qui dure dans les silences de la nuit. Un Verbe de lumière nous dit : veillez…et priez ! (Mc 13,37).

Voici que l’étoile du matin s’est déjà levée dans nos cœurs. Vous êtes la lumière du monde !(Mt 5,14).

Frère Christian, extraits de l'homélie pour le 1er Dimanche de l’Avent, 29 novembre 1981