Vous êtes ici...

Au mois de mai 1996, nous apprenions la mort tragique des frères de Tibhirine après des semaines de captivité.
Béatifiés à Oran, ils nous offrent, à travers leurs écrits une source vive pour la théologie et la spiritualité d’aujourd’hui.
Un colloque international pour marquer ces 25 ans se tiendra à Rome en décembre 2021.
Une 1ère journée réservée aux étudiants, pour sensibiliser la communauté scientifique à cet héritage spirituel et susciter des travaux universitaires.
La seconde journée, ouverte à un public plus large, souhaiterait mieux faire connaître l’expérience vécue par ces moines, et contribuer au rayonnement de leur message.
Organisé par l’Association des écrits des sept de l’Atlas et le Comité scientifique des Écrits de Tibhirine, en collaboration avec l’Anselmianum (Rome), ce colloque est placé sous le haut patronage du Conseil Pontifical pour le dialogue interreligieux.
 

Lire le programme du colloque - Inscription par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L'Eglise a institué le 8 mai comme la fête des Bienheureux 19 martyrs de l'Eglise d'Algérie, dont les 7 moines de Tibhirine.
Le monastère Notre Dame d'Aiguebelle, maison mère de Notre Dame de l'Atlas, a célèbré une messe en l'honneur des Frères martyrs, en lien avec les autres Bienheureux, le samedi 8 mai  2021.
Du fait des circonstances actuelles, Notre Dame d'Aiguebelle a organisé une diffusion par visio de cette messe. A revoir, si vous le souhaitez :
Il y a 25 ans, sept frères trappistes de Notre-Dame de l'Atlas à Tibhirine en Algérie étaient enlevés dans la nuit du 26 au 27 mars 1996 par un groupe du GIA, provoquant un immense émoi dans la communauté internationale.
Ils entraient ensemble dans une longue marche silencieuse de 56 jours au terme de laquelle nous apprenions l'issue dramatique par un communiqué du groupe armé.
56 jours de silence et d'angoisses pour leurs proches...
Ce chemin de don avait été initié dans le cœur de chacun qui avait choisi de rejoindre ce pays et d'y offrir sa vie.
 
 

Reportage d'Anna Pozzi et Bruno Zanzottera