Vous êtes ici...

FEVRIER 2018 :

  • Lettre de Frère D. :
J’ai vécu 3 ans à El Biar, Alger, nous étions 12 Frères des Ecoles Chrétiennes à St Joseph !
Nous avions 1300 jeunes à l’école et au collège.
Nous étions très liés à Tibhirine et au Frère Luc qui venait chez nous dès qu’il avait un malade à l’hôpital d’Alger.
Nous avons quitté en 1976.
Je verse ma modeste obole pour l’œuvre.
Bien fraternellement !
 
 

JANVIER 2018 :

  • Lettre du 24 janvier
C’est une heureuse surprise de retrouver les Amis de Tibhirine et d’avoir des nouvelles. Vous avez pu étendre les aides à d’autres missions et je vous fais totalement confiance : l’esprit des Frères continue à éclairer vos choix.
Si la Béatification est célébrée, vous ferez sûrement un nouvel appel aux dons car il est facilement imaginable que l’Eglise d’Algérie ne pourra pas à elle seule assurer le coût de cette fête. Permettez-moi de vous souhaiter une année lumineuse et sainte.
Bien avec vous en communion.

 

DECEMBRE 2017 :

  • Lettre du 24 décembre :
Chers amis de Tibhirine,
Je viens de relire votre lettre d’il y a un an. J’espère sincèrement que les membres du Chemin Neuf qui sont à Tibhirine tiennent le coup et assurent une présence de service et de prière dans ce lieu si cher à beaucoup d’entre nous. Je souhaite aussi que le Père Jean Marie Lassausse tienne le coup et soit toujours la cheville ouvrière de votre communauté. … Je vous suis unie par la prière et l’affection. Que Dieu vous garde et vous aide pour obtenir ces fameux visas et dans vos déplacements. Je vous envoie mon amitié et vous assure de mes prières. Merci d’avance des nouvelles que vous enverrez. Sœur de la Charité

 

DECEMBRE 2014 :

  • Lettre de l’Aude :
JOIE ET PAIX
à vous tous à l’approche de Noël.
De tout cœur avec votre belle action.

 

NOVEMBRE 2014 :

  • Chers Amis,
Nous sommes toujours très heureux de recevoir des nouvelles de Tibhirine. Quelle joie de voir tous vos beaux projets se réaliser. Bravo à vous tous de les mener au bout et de pouvoir soutenir la population qui vous entoure. Tibhirine reste un haut lieu et aussi dans notre cœur, ...
Nous restons unis à vous par la prière dans le Cœur de Jésus et de Marie".

 

OCTOBRE 2013 :

  • Lettre du 15/10/2013 :
Merci pour ce que vous faites pour ce lieu qui m’a laissé un souvenir profond. Je ne peux pas vous aider davantage car je pars pour trois mois de bénévolat à Jérusalem où il y a aussi beaucoup de frères à secourir Très fraternellement.
  •  Lettre d’une Sœur de Charité :
Merci pour votre service, votre travail et ce bel envoi de nouvelles. Union de prières

 

DECEMBRE 2012 :

  • Lettre des Yvelines :
Chers Amis de Tibhirine,
Le monde actuel a un grand message à recevoir : « Que la Paix soit avec vous ! ». Puisse Tibhirine demeurer, plus que jamais, ce signe de fraternité par-delà la différence. La prière et le travail ont été au cœur du partage vécu par les moines avec leurs voisins musulmans. Peut-on rêver que ce partage se poursuive à Tibhirine où convergent tant de pèlerins arrivant par deux chemins de Foi ? Avec mon meilleur souvenir et en union de prière.

 

NOVEMBRE 2012 :

  • Lettre du Tarn :
Il est évident que la Communauté et le lieu du sacrifice des moines de Tibhirine, sacrifice qui a connu un retentissement mondial, doit perdurer. Vous devez avoir beaucoup d'amis qui partagent cet avis et nous rejoignons pour la 2ème année la communauté invisible mais bien réelle de Tibhirine. Aussi nous sommes heureux de renouveler notre soutien de --- qui vous est bien précieux. Bonne continuation et merci pour les informations. Fraternellement.

 

OCTOBRE 2012 :

  • Lettre de Reims :
Chers Amis,
Merci pour les nouvelles de Tibhirine. Je lis actuellement « L’esprit de Tibhirine » avec le témoignage de Frère Jean-Pierre ! Je retrouve ce que j’ai vécu entre 1973 et 1976 ! Frère Luc venait souvent chez nous à St Joseph d’El Biar ! Nous allions souvent à Tibhirine. Bon succès à tous les projets que nous portons dans la prière Bien sincèrement. NB : 1 CCP avec ma modeste obole
  • Lettre d’Eure et Loir
Merci de la lettre annuelle que j'attendais pour avoir des nouvelles de Tibhirine. Je prie tous les jours les Frères Martyrs, et pense au Père Lassausse. Recevez mes meilleurs sentiments.

 

 DECEMBRE 2011 :

  • Lettre de Versailles :
Chers Amis,
 Bravo pour cette présence active maintenue à Tibhirine, signe d’une autre Présence dont on sent que le monde a tant besoin et que chrétiens et musulmans peuvent ensembles rendre plus visible. Récemment je suis allé à… [à l’abbaye de Belloc et à Pau] et à… pour témoigner, avec un ami musulman de la dimension spirituelle du dialogue entre Chrétien et Musulman. Tout naturellement il me semble que le chèque qui m’a été remis avait sa place à Tibhirine ! Avec toute mon amitié et en union de prière pour que demeure l’Espérance.

 

  • Lettre du Havre :
Monsieur,
Je viens de lire le livre de Jean Marie Lassausse « le jardinier de Tibhirine ». J’ai été ému par l’œuvre qu’il entreprend. Comme les sept Frères assassinés, il maintient la flamme d’une présence chrétienne en terre d’islam. C’est, bien sûr, sur le plan spirituel que l’essentiel se fait. Mais une contribution matérielle pourra l’aider : ci-joint donc un chèque. Avec mes sentiments fraternels.

 

NOVEMBRE 2011 :

  • Lettre d’Eure et Loire :
Cher Frère,
C’est avec émotion que j’ai lu et relu, la lettre de Tibhirine, merci beaucoup.
J’ai été heureuse d’avoir des nouvelles du Monastère et du Père Lassausse, de savoir que des algériens musulmans viennent se recueillir sur les lieux … que la vie des habitants du village, s’est améliorée avec le gaz.
Je fais connaitre la lettre à mes amies et vous adresse mes meilleurs sentiments. MC.
  • Lettre d’Italie